Blog - coffee from every angle : Health, human capital, social measures and coffee producers


Full-bodied, fruity, smooth coffee… we walk you though coffee varieties

Détrompez vous dès à présent, la puissance et les arômes du café ne proviennent pas uniquement de sa torréfaction ou de son mode de préparation. En effet, cela commence d’abord par la variété du caféier.

Il existe plus de 80 espèces de caféiers (coffea) mais seules deux sont cultivées pour la dégustation: le coffea arabica (Café Arabica) et le coffea canéphore (Café Robusta).

Café Liégeois fait le point avec vous sur ces différentes variétés de café afin de mieux choisir et apprécier vos moments caféinés.

Le Café Arabica

L’arabica est la variété de café la plus cultivée au monde (environ 70% de la production mondiale). Il fait son apparition dans les cultures il y a plusieurs siècles et est baptisé de son lieu d’origine qu’est la péninsule Arabique, entre l’Ethiopie et le Yemen.

Le Coffea arabica s’épanouit dans des environnements humides et ombragés, à haute altitude (entre 800 et 2000 mètres).

Les variations de saveurs de l’arabica proviennent principalement de l’origine du café. En effet, on le retrouve à la fois dans les cultures sud-américaines (Brésil, Colombie, Guatemala), centre-américaines (Mexique) et africaines (Ethiopie).

Bien que la mention 100% arabica soit souvent perçue comme un gage de qualité et de douceur du café, tout est en réalité question d’origine, de goût et de mélange. De plus, cet idée de café plus « accessible » prêtée à l’arabica est en particulier due au fait que le taux de sucre est beaucoup plus élevé que dans le robusta, masquant son acidité.

Le café Robusta

A l’image de la plante qu’est le Coffea canéphora, une plante robuste, facile à cultiver et poussant rapidement, le café robusta est une variété corsée et forte en arômes amers. C’est la raison pour laquelle il est beaucoup moins consommé que l’Arabica et vendu à un prix largement moindre.

Cependant, certains robustas sont aujourd’hui en mesure de concurrencer la qualité d’autres arabicas. Grâce à la culture, la torréfaction, puis la préparation, le robusta présente une complexité qui tend à être aussi grande que l’arabica.

Le robusta est rarement consommé pur. On l’utilise dans les mélanges où son aspect corsé, terreux et cacaoté est un grand atout.

Le robusta est l’emblème du fameux café court italien: le café expresso. Préparé dans les règles de l’art, il contient en moyenne deux fois plus de caféine que le café Arabica.

Read more →

Les vagues du café: de l’outil à l’oeuvre d’art

Le terme de « café troisième vague » fait désormais partie intégrante de notre vocabulaire quotidien. Il désigne le rapport au café que nous avons aujourd’hui: un café sur-mesure, dontl’origine, la recette et même l’apparence peuvent être régis. Cependant, parler de « troisième » vague signifie que nous avons connu auparavant une première et une deuxième vague. C’est pourquoi Café Liégeois vous propose une leçon d’histoire du café selon les courants du dernier siècle.

La première vague: le café utile

Au début du XXeme siècle, le café n’a qu’une fonction: le gain d’énergie. Cette fonction de la boisson caféiné trouve d’ailleurs son apogée au cours des guerres pendant lesquelles les soldats sont dopés à la caféine pour masquer leur épuisement sur les champs de bataille. C’est dans cette optique que le café soluble est synthétisé: un café express, peu dispendieux, pour lequel le goût importe peu mais qui contient une forte teneur en caféine.

La deuxième vague: le café plaisir

Pendant les Trente Glorieuses et le développement de la société de consommation, de petits cafés tels que Starbucks ouvrent leurs portes, apportant avec eux l’importance du goût du café. Les consommateurs redécouvrent alors les nuances, les provenances et les savoirs-faire de cette boisson. De nouveaux aspects du café font leur apparition: il est décliné en cappuccino, moka, latte, etc. La pause café devient alors un moment de bien-être, une gourmandise.

La troisième vague: le café comme oeuvre d’art

C’est grâce à un mouvement qui naît à Portland, en 2002, que le café se hisse dans les plus hauts rangs de la gastronomie. On lui accorde le statut de produit artisanal, subtil, et fruit d’un processus complexe.

En parallèle, de nouveaux métiers font leur apparition. Les baristas deviennent de vrais références et sont alors surnommés les sommeliers du café.

En plus du goût, l’apparence du café à désormais son importance; le latte art devient une discipline de plus en plus démocratisée.

Read more →

8 bonnes raisons de boire du café tous les jours

Selon une étude réalisée par radio-canada, un Canadien moyen boit 152 litres de café par an. Aussi, chez Café Liégeois, nous avons cherché à savoir pourquoi cette boisson suscitait un tel engouement.

Au-delà de son goût d’exception, nous avons trouvé 8 bonnes raisons de consommer du café quotidiennement.

Alors à vos tasses et bonne dégustation!

1. Le café permet à votre cerveau de rester en santé plus longtemps

C’est à l’université de Floride que des chercheurs ont remarqué que les seniors (+65ans) qui consommaient de la caféine quotidiennement contractaient des maladies dégénératives tels que l’Alzheimer en moyenne 3 ans plus tard que leurs homologues non-consommateurs de café. La caféine seraient une source de stimulation du cerveau influant non seulement sur la mémoire mais aussi la conservation des connexions nerveuses.

2. Le café comme source d’antioxydants

Si les fruits et légumes sont riches en cette matière, le café serait pourtant l’aliment le plus généreux en matière de défense de l’organisme.

3. Une barrière efficace à la maladie de Parkinson

D’après Ronald Postuma, chargé d’une étude visant à trouver des remèdes à la maladie de Parkinson, la consommation de café permettrait aux malades de contrôler leurs mouvements.

4. Boire du café permet d’améliorer les performances sportives

Grâce à la production d’acides gras dans le sang, la caféine augmente les performances sportives, notamment dans les sports d’endurances tels que la natation, le cyclisme ou la course à pied. En effet, les acides gras permettent aux muscles d’assimiler puis d’éliminer les graisses plus vites et de les convertir en énergie. Prêts à dépasser vos limites?

5. Le café est un bon remède pour le foie

Selon Arthur L Klatsy, directeur d’une étude sur le développement de la cirrhose du fois, consommer du café aurait des effets protecteur contre la cirrhose alcoolique. Bien que les risques de l’alcool soient élevés, boire du café contribuerait au moins à préserver votre foie face aux excès.

6. Un excellent anti-dépresseur

Vraisemblablement grâce à sa forte teneur en antioxydants, le café est un anti-dépresseur naturel. En effet, sa consommation quotidienne favorise la production de neurotransmetteurs tels que la dopamine ou la noradrénalise, donnant un effet positif à votre énergie mentale et morale!

7. La caféine comme barrière au diabète de type 2

Toujours en corrélation avec l’absorption accélérée des graisses ainsi que sa forte teneur en antioxydants, le café permettrait de réduire en moyenne de 50% les risques de développer un diabète de type 2 chez les consommateurs quotidiens de café (étude de l’American Chemical Society).

8. Le café rend plus intelligent!

Grâce à la stimulation des capacités cognitives (temps de réaction, attention, vigilance, etc.) le café vous rend plus efficace et donc plus intelligent. Associé à un bon sommeil, il peut donc augmenter considérablement vos capacités de réflexion et de travail.

Read more →

Rafraîchissante et originale, voici notre nouvelle recette caféinée de l’été

Cet été, faites preuves d’originalité durant vos 5@7 ou bien soirées entre amis avec notre nouvelle recette alcoolisée : le café glacé au Baileys. Une boisson rafraîchissante pour vous préserver de la canicule estivale !

ice coffee















  • 2 espresso bien serrés
  • 1/3 tasse de liqueur de whisky
  • Une vingtaine de glaçons

Broyez le café espresso, la liqueur de whisky et les glaçons dans le mélangeur.

Versez dans quatre verres, c’est prêt !

Pour les plus gourmands, vous pouvez ajouter une touche sucrée en décorant le tout avec des copeaux de chocolat, du cacao ou encore de la crème fouettée.

Envie d’un breuvage rafraîchissant non alcoolisé ? N’hésitez pas à remplacer le whisky par quelques gouttes d’extraits de vanille. 

Read more →

​Méthodes de lavage et détartrage pour votre Machine Nespresso by Café Liégeois

Il est vrai que déguster un délicieux expresso Café Liégeois tout juste sorti de votre machine Nespresso® est beaucoup plus agréable que de nettoyer votre cafetière. Cependant, il est indispensable de laver et détartrer votre machine Nespresso® en profondeur si vous souhaitez apprécier toutes les saveurs de votre café pendant longtemps.



À chaque utilisation de votre machine Nespresso®, l’eau chaude laisse des dépôts de carbonate de calcium sur les filtres antitartre de la cafetière. Au fil du temps, ce dépôt ralentit l’écoulement de votre café, ainsi que sa saveur. Nespresso® propose des kits de lavage pour $10 les 2 détartrages. Cette solution peut être très utile si vous êtes pressés et que le coût ne vous pose pas de problème. Cependant, chez Café Liégeois, nous nous soucions de votre budget ainsi que des produits chimiques utilisés, souvent néfastes pour l’environnement. C’est pourquoi, nous vous proposons deux recettes faites maison pour laver et détartrer efficacement votre machine Nespresso®.


Afin d’éradiquer les dépôts de calcaire, il est nécessaire d’utiliser des acides. N’ayez pas peur ! L’acide est présent dans certains produits alimentaires. Par exemple, nous recommandons l’utilisation du vinaigre ou de l’acide citrique. Vous pouvez aisément vous procurer ces produits en épicerie. Du simple jus de citron sera très efficace, tout comme le vinaigre blanc, qui nécessitera cependant un plus gros travail de rinçage en raison de sa forte odeur.


Créer et utiliser son détartrant fait maison


Pour l’utilisation de l’acide citrique, vous aurez besoin d’un rapport acide/eau de 1 dose d’acide pour 20 doses d’eau. Pour le vinaigre ou le jus de citron, une solution à 50/50 conviendra.

Introduisez la solution de votre choix dans le réservoir de la machine.


Choisissez le cycle de café le plus long et lancez votre cafetière. Afin de retenir un maximum les dépôts de tartre qui se détachent, laissez une capsule usagée dans la machine tout au long du lavage.


Après le détartrage, veillez à bien rincer votre machine :

Si vous utilisez une solution à base d’acide citrique ou de jus de citron, 2 longs cycles seront nécessaires pour rincer la machine. Avec le vinaigre, 4 à 5 cycles sont recommandés afin de ne pas altérer la saveur de votre café.


Éviter la formation de tartre


Mieux vaut prévenir que guérir ! Même pour sa machine à café… Réalisez ce lavage en profondeur tous les 2 mois environ afin de prévenir la formation de tartre. Le but est de laver la machine avant que le calcaire ne se dépose dans la machine et n’altère la saveur de votre café.


Ne pas utiliser de détartrant fait maison dans certains cas



Avant d’utiliser une des recettes précédemment énoncées, vérifiez le guide d’utilisation de votre cafetière ou contactez le SAV. Si votre machine à café présente un système de détartrage intégré, il est probable que l’utilisation d’un produit spécifique, de la marque de votre cafetière, soit nécessaire. Ne risquez pas d’endommager le système de votre machine ou de rompre la garantie. En règle générale, si votre guide d’utilisation ne comporte pas de mention concernant un produit spécial à utiliser, vous pouvez utiliser une recette maison.



Bonne dégustation !

Read more →

Des cafés rafraîchissants pour l’été !

La canicule a frappé Montréal mais impossible de renoncer à votre dose de caféine ? Pas de problème, voici nos recettes rafraîchissantes pour satisfaire les coffee-addicts durant la période estivale ! Café glacé, café frappé ou café froid, les recettes originales ne manquent pas pour le plaisir de vos papilles.

Le café glacé

Préparez-vous un café espresso, ajoutez un peu de sucre à votre convenance et versez le tout dans un shaker avec de la glace pilée. Secouez, c’est prêt ! Une petite variante consiste à ajouter un nuage de lait, vous obtiendrez ainsi un cafe latte frais. Pour les plus gourmands, cette fois nous vous proposons le café « affogato », un délice italien. Le café se sert « affogato » littéralement « noyé » sous une boule de crème glacée vanille.


Le cold brew : la boisson tendance de l’été !

  • Choisissez votre café en grains préféré et faites le moudre grossièrement.
  • Utilisez 1 dose de café pour 5 doses d’eau.- Versez le café moulu dans un contenant.- Recouvrez avec l’eau.- Brassez pour bien mélanger.- Fermez le récipient puis laissez infuser au réfrigérateur entre 18h et 20h ! Et oui, le secret pour un cold brew réussi ? La durée d’infusion looongue.
  • Filtrez (avec un filtre papier classique). Filtrez à nouveau si nécessaire. Ne conservez que le précieux breuvage. - Pour ajouter une touche de douceur, sucrez (avec un sirop liquide c’est mieux).
  • C’est tout ! Il ne vous reste qu’à savourer ! Vous pouvez le diluer avec de l’eau fraîche si votre cold brew est trop foncé à votre goût.

Bon à savoir : votre cold brew une fois filtré peut se conserver jusqu’à 2 semaines au réfrigérateur. 

Read more →

Café Liégeois et son éthique environnementale

Au Canada, nous sommes très préoccupés par la préservation de l’environnement. C’est pourquoi chez Café Liégeois nous avons décidé de participer à un programme de compensation de gaz à effet de serre dans le cadre du projet de recherche « Carbone Boréal » proposé par l’UQAC. Ce projet a vu le jour au nord du lac St-Jean.

Par le biais de cette action nous soutenons plusieurs causes qui nous sont chères :

  • la participation à un projet réalisé localement
  • le soutien pour la recherche et les universités au Québec
  • la préservation de l’environnement et de la biodiversité dans une optique de développement durable

Le Québec possède 1,6 million d’hectares de forêts boréales improductives. L’objectif est donc de reboiser la forêt boréale pour séquestrer le CO2 à grande échelle dans le respect de la biodiversité.

N’hésitez pas à faire passer le message, agissons ensemble pour la protection de notre planète !

Read more →

La différenciation des cafés selon leurs origines

Dans ses sélections de café, Café Liégeois vous propose des produits provenant de différents pays et continents. Qu’ils soient cultivés en Afrique, en Asie ou en Amérique Latine, nos grains sont sélectionnés pour leurs goûts et leurs forces différents des uns et des autres. Mais pourquoi sont-ils différents et comment les différencier ?

Si à l’origine, l’histoire du café débute en Éthiopie sur le continent Africain, d’autres régions du monde se sont lancées dans les plantations, les récoltes et la torréfaction. Grâce à leur condition climatique et terrestre, de nombreux pays situés au niveau de l’équateur développe le café dès le 7ème siècle.

Petite note : si l’on se réfère à l’histoire, l’Afrique est le continent d’origine du café. Pourtant si l’on zoom sur le palmarès des 5 plus grands acteurs mondiaux, on peut se rendre compte qu’un seul pays Africain apparaît, l’Éthiopie.



Le café d’origine d’Asie du Sud

C’est dans le Sud de l’Asie que le commerce du café a fortement évolué au cours des siècles et plus particulièrement dans les pays de l’Inde, de l’Indonésie et le Vietnam où les conditions sont réunies pour les caféiers. Parmi ces 3 là, l’Indonésie et ses trois régions d’excellent rendement (Sumatra, Sulawesi et Java) possède la troisième place sur le marché mondial, toutes variétés confondus même s’il produit plus de robusta que d’arabica. L’Indonésie à la particularité de produire le café le plus connu, cher et spécial du monde : le kopi luwak ou le « café civette ». Son voisin, le Vietnam est, lui, deuxième plus grand exportateur de café grâce aux grains robusta. Enfin, l’Inde est aussi un acteur important avec son original café « moussonné ».

Petite note : Le Vietnam, 2ème sur le marché mondial et L’Indonésie, 3ème sur le marché mondial. Café Liégeois vous invite à découvrir ses deux cafés provenant tout droit du Vietnam, leDella Note Déca et leTradition. Ainsi que son café d’origine Indienne.

L’Afrique, là où tout a commencé

La maison mère du Café est le continent Africain et plus précisément le l’Éthiopie. L’histoire aurait débuté lorsqu’un berger aurait découvert ses chèvres de kaffa surexcités. Il aurait eu l’idée de créer du café pour rester éveillé. L'Afrique est le continent d'origine du café et poursuit la tradition : le Kenya, la Tanzanie, l’Éthiopie, le Congo et même la Côte d’Ivoire sont tous producteurs. Cette dernière fait du Café sa première ressource économique et devient le producteur de plus important de la région. Le café Africain est le plus souvent des grains de Robusta dont sa puissance est variée. Le Café de Côte d’Ivoire est une référence en café robusta. L’Éthiopie le Kenya sont eux, plus spécialisés en caféiers d’Arabica qui poussent à l’état sauvage et présentent une multitude de variétés dont une partie n’est a encore identifiée. Le café est source principale en Éthiopie, contribuant à la croissance d’environ 15 millions d’habitants. Pour autant, malgré ses origines et son succès, le pays n’arrive que cinquième sur le marché.

Petite note : L’Éthiopie, 5ème sur le marché mondial. Café Liégeois vous invite à découvrir son café provenant tout droit du Congo de la région du Kivu.

Le Café d’Amérique Latine

Panama, le Costa Rica, le Mexique, le Guatemala, la Colombie, le Venezuala, l’Équateur, le Pérou… Tous ces pays d’Amérique centrale ne sont épargnés. Ils sont tous acteurs sur le marché mondial du café. Et même si le Mexique possède une place assez rodée, c’est le Brésil qui remporte la première place avec plus qu’un quart de la production mondiale ! La similitude est qu’ils produisent tous en majorité de l’Arabica, la saveur la plus consommée dans le monde, a contrario de l’Afrique ou de l’Asie qui produisent plus de Robusta. On peut néanmoins retrouver en plus petite quantité du robusta en Guatemala. Le Brésil produit une multitude de variétés de café, mais le plus souvent destinée à une consommation locale tandis que la Colombie est populaire pour sa qualité de café : parmi lesquelles le Popayan, le Santa Marta et le Bucaramanga. La Colombie, grâce à ses montagnes et ses microclimats offrent une multitude richesse de saveurs. Il remporte ainsi la 4ème sur le marché avec la puissance des ses cafés attirant les consommateurs du monde entier.

Petite note : le Brésil, 1er sur le marché mondial et la Colombie, 4ème sur le marché mondial. Café Liégeois vous invite à découvrir son café provenant tout droit du Mexique de la région duChiapas. Mais également son café d’Honduras, deColombie, deBolivie et duBrésil.

L’origine terrestre, premier facteur dans la goût final du café n’est évidemment pas le seul. D’autres rentrent en compte comme la cultivation, les conditions climatiques, la récolte, la torréfaction : tous influencent la qualité et les arômes de cet or foncé. Mais n’oubliez pas, le meilleur café du monde est celui que vous préférez car chacun ses goûts.

Read more →

Café Liégeois et sa technique de détartrage

On n’y pense pas toujours mais pour faire un bon café, il est très important de détartrer, c’est à dire d’enlever le calcaire incrusté dans les tuyaux de sa machine à café. Pour cela, rien de très compliqué puisque que Café Liégeois Canada vous explique comment faire.

Avant de commencer, munissez vous simplement de deux ingrédients : du vinaigre blanc et de l’eau douce. Il vous faudra également un bol ainsi qu’une passoire fine.

Quelques étapes suffisent au détartrage de votre cafetière :

  • Vider le réservoir de votre machine à café et le remplir à moitié avec du vinaigre
  • Puis ajouter de l’eau jusqu’à ce que le réservoir soit plein
  • Placer un bol sous l’écoulement de café
  • Afin d’éliminer l’eau et le vinaigre présents dans le réservoir de votre cafetière, faites couler plusieurs cafés sans mettre de capsules
  • Si besoin, vous pouvez filtrer l’eau à l’aide d’une passoire fine. N'hésitez pas à répéter l’opération jusqu’à ce que l’eau soit bien claire
  • Enfin, rincer à plusieurs reprises votre machine à café avec de l’eau

Grâce à nos astuces, vous savez désormais comment éliminer les dépôts calcaires qui s’accumulent dans votre cafetière au fil du temps. Si vous souhaitez avoir un bon café, il est important de laver régulièrement votre machine à café ainsi que l’entretenir en faisant un détartrage à intervalle régulier. 

Read more →

Le Kopi Luwak : café le plus cher du monde

Pour une seule et unique tasse, ce trésor noir peut coûter entre 20 à 50 dollars. Le café le plus cher du monde, le “Kopi Luwak”, récolté dans les nombreuses îles d’Indonésie, de Philippines et d’autres pays, ravie ainsi ces producteurs.




En indonésien, Kopi signifie « café » et « luwak » désigne un petit mammifère carnivore appelé en français « civette » raffolant des cerises de caféier. Si ce café vaut si cher, c’est en raison de son processus de fabrication. L’histoire débute au XVIIIe siècle, lorsque les plantations de café sont mises en place en Indonésie, colonisations des Indes orientales néerlandaises. A cette époque, on cherche à chasser le luwak, prédateur pour les cerises de caféier dont cet animal raffole. Mais qui aurait cru que ce petit mammifère créerait à lui-même le café ? En effet, c’est en se nourrissant des meilleures cerises de caféier qu’il sélectionne et grâce aux qualités de son appareil digestif quasi inexistant que la civette digère la pulpe des fruits mais laisse les grains de café intacts.

Les producteurs eurent ainsi l’idée de torréfier, comme les cafés aux grains, les excréments rejetés du luwak. Les grains sont évidemment lavés puis séchés avant de partir en torréfaction. Le résultat donne un « Kopi Luwak » d’une qualité rare, bien plus exceptionnelle que le café ordinaire. Le kopi luwak a un goût et un parfum caramélisé ou chocolaté, avec une absence d’amertume. Reconnu par les amateurs de café, il devient rapidement le plus rare et cher du monde. Les producteurs Indonésiens souvent petits, peinent à répondre à la demande : seulement 100 kilos de ce produit d’exception sont disponibles pour le marché mondiale qui négocie jusqu'à plusieurs centaines de dollars le kilo en Europe, aux États-Unis ou dans les pays d'Asie les plus développés. Le "Kopi Luwak Diamond" ne cesse de gagner de nouveaux amateurs, qui en consomment dans les plus chics cafés.

À la base, cette pratique de récolte de café grains ne met en aucun cas en danger la santé du mammifère. La civette rôde librement la nuit autour des plantations de café et mange les fruits du caféier. Mais désormais, avec l’engouement du kopi luwak, la récolte est devenue sauvage : l’élevage de civettes à fin de production font réagir des associations de défense des animaux.

En effet, derrière ce café se cache une récolte abusive des civettes : en cage et suralimentées, celles-ci deviennent claustrophobes et s’automutilent d’après une étude révélée en mai 2016 de l’Institut Animal Welfare. Les méthodes de production du café sont décrites comme « une industrie esclavagiste ». Si ces récoltes de grains de café valent une fortune à travers le monde, ce sont les civettes en question qui subissent des sorts de maltraitance. C’est un commerce très lucratif en l’Indonésie : pays où le salaire moyen est de 1 dollar par jour. Pour autant, il ne concerne pas seulement l’Indonésie mais aussi d’autres pays d’Asie. Il devient difficile de distinguer les grains issus de la maltraitance animale de ceux issues de civettes sauvages.

La production rare et originale de ce café, passionne autant qu’il déplait à travers le monde. Et vous qu’en pensez-vous ? Le café le plus cher du monde justifie t-il la maltraitance de ce mammifère ?

Read more →